Search
Close this search box.

Les ventes en ligne devraient encore augmenter à Noël

This is an archived article - we have removed images and other assets but have left the text unchanged for your reference

Le site Bons-de-Reduction.com vient de publier une étude réalisée par le Centre For Retail Research qui établit des prévisions de ventes en France et dans 6 autres pays dans le monde (Allemagne, Australie, Canada, Etats-Unis, Pays-Bas et Royaume-Uni) sur les six semaines de la période de Noël. Cette étude montre que malgré les premiers signes encourageants de reprise, les consommateurs restent rationnels dans leurs dépenses.

Selon le rapport, les ventes de Noël en France devraient croître de 1,4% (soit 890 millions d’euros) par rapport à 2012 pour atteindre 64,2 milliards d’euros. C’est notamment l’e-commerce qui devrait tirer son épingle du jeu puisque les ventes online peuvent s’attendre à une hausse de 14,8% pour atteindre 7 milliards d’euros au total, contre 6,1 milliards d’euros en 2013. [

Tandis que les ventes de détail offline sur la période de Noël devraient stagner cette année, les ventes sur Internet devraient maintenir une croissance élevée à 14,8%. Les ventes en ligne devraient ainsi représenter 10,9% (7 milliards d’euros) des dépenses de Noël, contre 9,6% en 2012 (6,1 milliards d’euros.)

Cependant, la France reste loin derrière le Royaume-Uni, où cette année 20,1% des dépenses de Noël devraient se faire sur Internet pour un budget global de 17,3 milliards d’euros. Les Etats-Unis suivent avec 15,9% (68,5 milliards d’euros) et l’Allemagne avec 13,9% (9,9 milliards d’euros).

Les ventes sur mobiles

Alors que les Français utilisent de plus en plus leurs smartphones et leurs tablettes pour accéder à Internet, les ventes de Noël effectuées sur des appareils mobiles devraient exploser : +200% par rapport à 2012. 4,8% des achats de Noël en ligne devraient être effectués sur un terminal mobile, soit 330 000 millions d’euros. L’augmentation de l’utilisation des tablettes est notamment très marquée : elles devraient représenter 39,4% des ventes mobiles, contre 60,6% pour des achats effectués sur un smartphone. En 2012, le poids des tablettes ne représentait que 21,1%.

Pour l’instant, l’utilisation du canal mobile reste relativement faible en France par rapport aux autres pays observés. Aux Etats-Unis, le taux du mobile dans les ventes online devrait atteindre un taux de 9% (6,2 milliards d’euros) pendant la période de Noël et au Royaume-Uni un taux de 8,9% (1,5 milliards d’euros). Dans ces deux marchés, les commerçants ont fortement investi dans des solutions multicanales et ont développé des solutions mobiles pour amener des clients en magasin, une stratégie qui commence à s’inscrire dans le comportement d’achat des consommateurs.

Read More

Register for Newsletter

Group 4 Copy 3Created with Sketch.

Receive 3 newsletters per week

Group 3Created with Sketch.

Gain access to all Top500 research

Group 4Created with Sketch.

Personalise your experience on IR.net