Twitter
Facebook
Linked In
RSS
Login or Register
New to InternetRetailing?
Register Now
Internet Retailing
Site Menu
More
User Menu
More
Amplience
Mention Me
ProSKU
IRUK Top500 The Customer Report: 2018

IRUK Top500 The Customer Report: 2018

You are in: > Home > Themes > French Archive

This is your 1 complimentary article for this month

Become a member for unlimited and immediate access.


Register
Already a member? Log in here

La majorité des e-marchands s'attend à une croissance à deux chiffres en 2012 selon eCommera

Linked InTwitterFacebookeCard
Un étude menée par Coleman Parkes pour le compte d'eCommera, révèle que les acteurs français du e-commerce ont une vision plutôt optimiste de 2012. 100 directeurs du e-commerce français ont été interrogés sur les taux de croissance anticipés de leur société sur les deux prochaines années. Résultat : 89% d’entre eux prévoient un taux de croissance à deux chiffres pour l'année prochaine.

Plus précisément, parmi les dirigeants interrogés, 61% prévoient pour l’année 2012 une croissance entre 11% et 25% et 28% table sur 26% à 50% de croissance. Ces prévisions sont d'autant plus optimistes dans un contexte de diminution avérée d'année en année de la croissance globale des ventes en ligne, qui est passée de 38% en 2005, à 20% prévue pour 2012, et de l'augmentation de la concurrence. (Source ICE / FEVAD, Bilan du e-commerce 2010)

Selon Michael Ross, directeur chez eCommera, ce recul est inhérent à la maturation de tout marché e-commerce, et concerne désormais le marché français : "En effet, la croissance organique due au déplacement du chiffre d’affaires vers le canal digital pour l'ensemble du marché, commence à se stabiliser en France. La croissance pour chaque détaillant va devenir plus difficile. Il est donc nécessaire de trouver des solutions de croissance nouvelles et adaptées à l’état de maturation du marché français."`

L'étude soulève aussi le fait que lesacteurs nationaux français voient aussi une nouvelle concurrence se profiler. Des acteurs très compétitifs comme Marks & Spencers et ASOS, bénéficiant de leurs expériences sur le marché britannique, se lancent en France. ASOS, peut notamment se vanter d’une augmentation des ventes internationales de 142 % en 2010. Sur le premier semestre 2011, l’international a pesé 58% de son activité contre 37% un an auparavant.

Michael Ross confirme cette analyse : "les acteurs matures du Royaume-Uni comme ASOS, Net-a-porter et Wiggle ont maintenu une croissance forte. Pour chacun d'eux il ya des dizaines de marchands en ligne qui ont silencieusement  cessé leur croissance, laissant leurs clients à leurs concurrents. Alors que le marché mûrit, les marchands ont besoin de trouver un moyen de garder leur élan. Pour ce faire, ils doivent comprendre pourquoi ils croissent, et la réponse à cette question se trouve dans leurs données clients. "

Lorsque les directeurs e-commerce français ont été consultés sur  les dimensions principales utilisées comme base de la définition de leurs prévisions de croissance, les répondantsont indiqué le marketing (68%) et la taille de l'ensemble du marché (53%). Seulement 24% ont indiqué que l'analyse du comportement de leurs clients a été un facteur de définition de leurs prévisions de croissance.
Linked InTwitterFacebookeCard
Add New Comment
LoginRegister

Become a Member

Create your own public-facing profile
Gain access to all Top500 research
Personalise your experience on IR.net
Internet Retailing
We are the magazine, portal and research source for European ecommerce and multichannel retail, hosting the board-level conversation for retailers, pureplays and brands across all of our platforms. Join the conversation.

© InternetRetailing Media

Latest Tweet

Internet Retailing
Tamebay
eDelivery
Twitter
Facebook
Linked In
Youtube
RSS
RSS
Youtube
Google
Linked In
Facebook
Twitter