Twitter
Facebook
Linked In
RSS
Login or Register
New to InternetRetailing?
Register Now
Internet Retailing
IREU Top500 The Customer Report: 2018

IREU Top500 The Customer Report: 2018

You are in: > Home > Themes > French Archive

This is your 1 complimentary article for this month

Become a member for unlimited and immediate access.


Register
Already a member? Log in here

Le marché de la publicité en ligne a représenté 2,31 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2010

Linked InTwitterFacebookeCard
Le marché de la publicité en ligne a représenté 2,31 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 201
Le marché de la publicité en ligne a représenté 2,31 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 201
Le SRI (Syndicat des Régies Internet), l’UDECAM (Union des Entreprises de Conseil et d’Achat Medias) et Capgemini Consulting ont présenté, aujourd’hui, les résultats de la 5e édition de l’Observatoire de l’e-pub. En 2010, le marché de la communication online a progressé de 9% pour atteindre 2,31 milliards d’euros nets de chiffre d’affaires. Cette croissance touche l’ensemble des canaux de communication à l’exception de l’emailing.

Parmi les outils en forte progression, le Search (liens sponsorisés) avec une croissance de 9% de son chiffre d’affaires par rapport à 2010 a atteint les 960 millions d’euros investis sur l'année. Avec 540 millions d’euros nets de chiffre d’affaires, le Display (publicité graphique) enregistre quant à lui une hausse de 12% en 2010 avec une accélération au second semestre. Le format vidéo fait une percée significative.

De son côté, l’Affiliation totalise un chiffre d’affaires de 180 millions d’euros en 2010 avec une progression de 15% sur l’année. Les plateformes (gérant des programmes d’affiliation entre des annonceurs, des e-marchands et des sites affiliés) continuent de présenter une forte attractivité en tant qu’apporteur d’affaires pour les e-commerçants.

En revanche, le grand perdant de 2010 est l'emailing. Après une forte baisse en 2009, l’emailing connaît à nouveau un recul de 9% (soit 95 millions d’euros nets de chiffre d’affaires) qui s’explique, notamment, par un durcissement des règles anti-spam.

Dopé par la diffusion des smartphones et la promotion de nombreuses applications, le Mobile connaît en revanche une forte croissance de 23% en 2010 et atteint 27 millions d’euros nets de chiffre d’affaires.

Les réseaux sociaux au coeur des préoccupations des annonceurs.

Le ciblage par retargeting a par ailleurs suscité un véritable engouement cette année, en particulier auprès des e-commerçants. Parallèlement, le Branding s’appuie sur des opérations spéciales de grande ampleur inscrites dans la durée. Les acteurs de la grande consommation, qui font une arrivée notable sur le marché de la communication digitale, exploitent, entre autres, ce levier.

Conscients de la montée en puissance des réseaux sociaux, les annonceurs ont affirmé leur présence sur ces carrefours d’audience, dans un objectif premier d’image. Il s’agit maintenant pour eux de préciser les buts recherchés et de bâtir une stratégie de présence et d’animation sur le long terme afin d’y allouer les moyens et ressources nécessaires.

Avec l’écosystème smartphones / applications, le mobile fait la démonstration de sa qualité et de sa valeur, attirant de nouveaux annonceurs premiums comme le luxe ou l’automobile. L’enjeu pour les annonceurs est de pérenniser l’usage de leurs applications.

« Le marché du display s’est révélé plus dynamique que prévu en 2010 et cette tendance va se confirmer en 2011. La meilleure segmentation des offres, en particulier la mise en valeur du premium et la croissance des formats à forte valeur ajoutée comme la vidéo ou les opérations spéciales participent fortement à la valorisation du média. Dans cette période de sortie de crise, le display retrouve son rôle de locomotive des investissements digitaux tant en volume qu’en valeur » analyse Luc Tran Thang, Président du SRI.

Les perspectives pour 2011

En 2011, le marché de la publicité digitale devrait poursuivre son développement avec une croissance de son chiffre d’affaires net de l’ordre de 12%.

Un nombre croissant de marques off-line ont lancé, avec succès, des initiatives e-business (boutique en ligne, vente privée, e-couponing, « clic & drive » dans la distribution…). 2011 devrait voir une amplification des investissements en communication digitale pour soutenir ces activités.

« Estimées à 870 millions d’euros en 2010, les dépenses des annonceurs locaux sur le online constitue un relais de croissance important pour le marché compte tenu de l’accélération du développement sur Internet des PME françaises et de l’émergence de canaux Online attractifs (search et display local, achats groupés, e-couponing, mobile) » affirme Baptiste Pineau, Manager au sein de Capgemini Consulting.
Linked InTwitterFacebookeCard
Add New Comment
LoginRegister

Become a Member

Create your own public-facing profile
Gain access to all Top500 research
Personalise your experience on IR.net
Internet Retailing
We are the magazine, portal and research source for European ecommerce and multichannel retail, hosting the board-level conversation for retailers, pureplays and brands across all of our platforms. Join the conversation.

© InternetRetailing Media

Latest Tweet

Internet Retailing
Tamebay
eDelivery
Twitter
Facebook
Linked In
Youtube
RSS
RSS
Youtube
Google
Linked In
Facebook
Twitter