Twitter
Facebook
Linked In
RSS
Login or Register
New to InternetRetailing?
Register Now
Internet Retailing
You are in: > Home > Themes > French Archive

This is your 1 complimentary article for this month

Become a member for unlimited and immediate access.


Register
Already a member? Log in here

Les biens culturels dématérialisés représenteront 1 milliard d'euros en 2013

Linked InTwitterFacebookeCard
Selon le cabinet GfK, les marchés des contenus dématérialisés (téléchargements payants) ont frisé le milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2012 (943 millions d'euros) , soit une progression de +23% par rapport à 2011.

Sur un marché français de l’Entertainment (Vidéo, Musique, Jeux Vidéo, Livre) proche des 8 milliards d’euro en 2012 malgré un repli de 3% en un an, les marchés des contenus dématérialisés (téléchargements payants)continuent leur progression. A l'inverse, avec un chiffre d’affaires de 6,9 milliards d’euros en 2012, les marchés dits "physiques" sont en retrait de -6%. Les contenus dématérialisés représentent donc désormais 12% du chiffre d'affaires total des biens culturels.

"1 milliard d’euros est un cap symbolique que franchira l’entertainment dématérialisé en 2013, mais c’est un chiffre encore insuffisant pour compenser le retrait des ventes de l’offre physique que nous constatons dans nos panels de distributeurs online et offline. C’est aussi un chiffre faible au regard des milliards de contenus dématérialisées consommées gratuitement ou illégalement", souligne François Klipfel, Directeur général adjoint chez GfK Consumer Choices.

Par ailleurs, l’institut d’études de marché souligne d’importantes disparités : "le marché de la musique enregistrée semble avoir le plus souffert de la "révolution Internet "et de la dématérialisation des contenus à l’oeuvre depuis 10 ans sur les marchés de l’Entertainment. La disponibilité de contenus musicaux et vidéo "gratuits" sur Internet constitue une tentation pour le consommateur". Un consommateur qui serait soumis à une pressions sur son budget et qui aurait une influence sur les arbitrages qui ne se feraient pas en faveur des contenus.

Pour Laurent Donzel, Directeur des marchés Entertainment chez GfK Consumer Choices: "Nous avons posé une question simple aux acheteurs de tablettes en 2012 ayant réduit leurs achats de contenus: pourquoi avez-vous réduit vos achats de produits culturels en 2012? Ils sont 23% à nous dire que le coût d'achat de leur tablette les a amené à redéfinir à la baisse leur budget d'achat de produits culturels, et 12% à nous dire que l’utilisation de leur tablette les amène à consacrer moins de temps à l’écoute de musique, la lecture, le visionnage de vidéo ou jouer à des jeux vidéo

 
Linked InTwitterFacebookeCard
Add New Comment
LoginRegister

Become a Member

Create your own public-facing profile
Gain access to all Top500 research
Personalise your experience on IR.net
Internet Retailing
We are the magazine, portal and research source for European ecommerce and multichannel retail, hosting the board-level conversation for retailers, pureplays and brands across all of our platforms. Join the conversation.

© InternetRetailing Media

Latest Tweet

Internet Retailing
Tamebay
eDelivery
Twitter
Facebook
Linked In
Youtube
RSS
RSS
Youtube
Google
Linked In
Facebook
Twitter