Search
Close this search box.

Données personnelles : 2/3 des Français sont méfiants vis à vis des sites de e-commerce

This is an archived article - we have removed images and other assets but have left the text unchanged for your reference

Selon une étude menée par l’assureur Hiscox et l’institut IFOP, les internautes français restent, dans leur très grande majorité, très réticents à l’idée de partager leurs données personnelles sur les sites de vente en ligne.

L’étude révèle ainsi que 68% des sondés sont méfiants quant au partage de leurs données personnelles lors d’une transaction (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone). Cette réticence s’amplifie lorsqu’on les interroge sur leurs données bancaires, puisque 73% d’entre elles déclarent avoir déjà hésité à les communiquer.

Autre phénomène : plus les consommateurs achètent régulièrement en ligne moins ils sont méfiants ; le fait d’avoir eu plusieurs expériences d’achat en ligne semble les rassurer. Paradoxalement, alors que les 18-24 ans sont connus pour être très actifs sur les réseaux sociaux ouverts à tous et où ils partagent de nombreuses informations, ils sont la catégorie la plus soucieuse de la confidentialité des données.

88% des personnes interrogées ne sont pas prêtes à réaliser un achat sur les sites qui auraient subi une cyber-attaque

Le constat est sans appel : un cas de piratage impacte négativement et directement l’intention d’achat de la quasi totalité des répondants (88%), toutes catégories confondues. D’ailleurs, c’est chez les plus de 50 ans (90%) et les acheteurs occasionnels (91%) que cette défiance s’exprime le plus.

Un a priori négatif vis-à-vis des sites méconnus, en particulier chez les hommes

On observe cette même réticence à l’égard des sites peu connus, puisque les internautes interrogés déclarent ne pas être prêts à acheter un produit sur un site qu’ils ne connaissent pas (63%) ou récemment créé (59%). Les 18-34 ans et les catégories socioprofessionnelles les plus aisées, davantage habitués à la consommation en ligne, sont les moins frileux. Par ailleurs, les hommes (66% contre 60% chez les femmes) accordent plus d’importance à la notoriété du site.

Les e-consommateurs ne sont pas convaincus de l’efficacité des moyens de sécurité mis en place par les e-commerçants

Les internautes français reconnaissent globalement les efforts des sites de e-commerce en matière de sécurité mais n’apparaissent pas tout à fait convaincus de l’efficacité de leur politique sur ce sujet. Si 81% d’entre eux sont d’accord pour reconnaître que les sites de e-commerce sont conscients des risques liés au piratage des données personnelles et 85% que ces sites font leur maximum pour sécuriser leurs données, ils ne sont respectivement que 17% et 16% à déclarer être tout à fait d’accord avec ces affirmations. Les sites de e-commerce ont donc encore besoin de convaincre les utilisateurs dans ce domaine.

Read More

Register for Newsletter

Group 4 Copy 3Created with Sketch.

Receive 3 newsletters per week

Group 3Created with Sketch.

Gain access to all Top500 research

Group 4Created with Sketch.

Personalise your experience on IR.net