Twitter
Facebook
Linked In
RSS
Login or Register
New to InternetRetailing?
Register Now
Internet Retailing
Site Menu
More
User Menu
More
Mention Me
ProSKU
Beetle
IRUK Top500 The Customer Report: 2018

IRUK Top500 The Customer Report: 2018

You are in: > Home > Themes > International

This is your 1 complimentary article for this month

Become a member for unlimited and immediate access.


Register
Already a member? Log in here

Interview Albert Pusch - Directeur marketing d'Omikron : "Si vous envisagez de vous développer à l’international attendez-vous à ce que ce soit un long chemin semé d’embuches"

Linked InTwitterFacebookeCard
Interview Albert Pusch - Directeur marketing d'Omikron : "Si vous envisagez de vous développer à l’
Interview Albert Pusch - Directeur marketing d'Omikron : "Si vous envisagez de vous développer à l’
Internet Retailing est allé à la rencontre du directeur marketing d'Omikron. Cette interview traite de l’engagement utilisateurs dans un contexte de retail online international. L’idée reçue veut que les entreprises anglaises soient mieux placées en ce qui concerne l’explosion des ventes online à l’échelle internationale.

Quels sont les points les plus importants à prendre en considération lorsqu’on développe un site à l’international. Doit-on simplement traduire le contenu et s’attendre à de bons résultats ? Sinon, que doit-on faire ? S’attarder sur les traductions, quelle est la meilleure manière de localiser un site ?

C’est la somme d’un grand nombre de détails qui est nécessaire pour un site réussi, de qualité. Il est bon de commencer par une bonne structure des données. C’est bien plus facile de traduire une liste de titres produits bien structurée, les descriptions produits, ses caractéristiques pour les filtres. Un processus semi-automatique utiliserait des outils pour tout traduire d’un coup et serait vérifié par des locaux (stagiaires). Les bonnes données produits sont indispensables pour convaincre les clients de la qualité de votre produit et créer un SEA efficace ainsi qu’un bon SEO grâce aux bonnes données.

Une fois que le flot de données est traduit dans la bonne langue vous économisez déjà beaucoup de temps. Tout d’abord, cela donne l’avantage d’organiser de nouveaux canaux de vente en moins d’une journée et tolère les erreurs d’orthographe. Deuxièmement, vous pouvez vérifier en back-end ce que les utilisateurs locaux tapent pour trouver un produit et ces mots clés sont automatiquement ajoutés comme tags aux informations produits.

Le contenu des blogs ou tout autre effort pour le SEO sont des bons outils puisque vous ne pouvez pas deviner si un article qui est beaucoup lu en Angleterre le sera autant en Asie. (Sauf dans le monde du luxe).

Travailler avec des agences de traduction est une bonne chose, embaucher des étudiants dont c’est la langue maternelle et qui ont une sensibilité pour votre domaine d’activité est un investissement qui vous sera profitable.

Chaque pays a vraiment sa singularité? Ont-ils une approche différente lors de leur navigation sur les sites ? Différentes habitudes d’achats? Il y a-t-il certains pays qui sont plus qualifiés lors des achats online ou bien les utilisateurs sont plus à l’aise avec les canaux mobiles.

Le processus de recherche produit dépend d’avantage de votre niche que du pays où vous vous trouvez. Évidemment, les différences de tendances produits demandent une certaine connaissance du pays pour savoir quoi placer et sur quel canal. Nous conseillons à nos utilisateurs de tester beaucoup avec des listes de résultats produits. Par exemple, Les Polonais sont très centrés sur les prix mais il est très rare qu’ils retournent un produit. Vous pouvez être certain qu’ils passeront plus de temps à découvrir de nouveaux produits d’où l’importance de leur présenter des produits de premier prix d’abord ; le filtrage en termes de prix est ici très important. Au sein d’autres cultures plus orientées marque et qualité le filtre par marque sera alors le plus pertinent. Notre technologie met en place automatiquement le filtre qui est le plus adapté afin que vous n’ayez pas à faire des tests et mesurer manuellement. Une technologie intelligente adaptée pour les canaux de ventes peut vous économiser des centaines d’heures de travail. En outre, nous avons pu nous apercevoir que les clients russes sont adeptes des achats via mobile.

Quelle est la clé pour construire une relation de confiance afin que les clients s’habituent à revenir sur le site ?

Ils doivent sentir que vous êtes “couleur locale”. La bonne langue, adaptée au pays n’est qu’un détail parmi d’autres. Quels sont les jours fériés du pays ? Quand les gens font quoi ? Comprendre la culture et devenir l’un d’eux est crucial. Vous ne pouvez pas ignorer les us et coutumes locales et vous attendre à vendre plus. Nous avons des clients qui attachent beaucoup d’importance aux campagnes d’e-mailing annonçant des évènements importants mais où aussi toute la navigation tourne autour de ces évènements (Saint valentin, Hallooween…).

Existe-t-il des barrières légales qui doivent être prises en compte ?

Bien sûr, il y a énormément de spécificités légales. Le président russe a interdit les livraisons en express pour les entreprises qui n’ont pas de présence locale. Si vous envisagez de vous développer à l’international attendez-vous à ce que ce soit un long chemin semé d’embuches. Essayez le plus possible d’adopter une technologie scalable et intelligente, entourez-vous d’une équipe de locaux et imprégnez-vous du pays.

Je pense que travailler à distance est possible si vous disposez d’une équipe de confiance ainsi qu’un bon KPI. Des appels via Skype et des rendez-vous organisés sur une base régulière peuvent s’avérer suffisants pour que l’équipe reste motivée et efficace.

Donnez-nous quelques exemples d’entreprises que vous avez aidées à l’échelle internationale

Mytheresa.com vend à travers plus de 120 pays et utilise notre technologie pour le Search et la navigation. OBI.de est une chaîne allemande de vente sur le principe du Do It Yourself ils sont présents dans 13 pays et se développent grâce à notre technologie afin que chacun de leurs magasins (580 au total) ait des résultats personnalisés selon l’offre et la demande locale. Coolstuff.se se développe à l’international et utilise notre technologie pour vendre mais surtout pour des landing pages locales qui s’adaptent aux évènements locaux.

Comment peut-on mesurer le succès d’un lancement international ?

Faire simple et robuste. Avez-vous des clics sur votre site grâce aux bons mots clés ? Votre site vend il ? Ces métriques doivent être votre priorité avant d’aller plus loin dans les activités annexes (publicités TV, publicités en ligne…). Vous devez vous concentrer sur la conversion et mettre en application ce que vous avez déjà appris sur votre marché et adaptez-le au marché local. Afin que vous puissiez tout comparer assurez-vous d’utiliser le même système de KPI sur tous les canaux. Enfin, Testez, testez et recommencez !
Linked InTwitterFacebookeCard

Become a Member

Create your own public-facing profile
Gain access to all Top500 research
Personalise your experience on IR.net
Internet Retailing
We are the magazine, portal and research source for European ecommerce and multichannel retail, hosting the board-level conversation for retailers, pureplays and brands across all of our platforms. Join the conversation.

© InternetRetailing Media

Latest Tweet

Internet Retailing
Tamebay
eDelivery
Twitter
Facebook
Linked In
Youtube
RSS
RSS
Youtube
Google
Linked In
Facebook
Twitter